IMMERSION *2

5-6-7 Février 2020 : ROYANS

AU PAYS DES ENGIVANEURS
Engivaneur : Mot du jargon du Piémont du Vercors désignant les hommes et les femmes ingénieux, bricoleurs et créatifs qui savent s’adapter. Engivaner : adapter son outil à ce que l’on souhaite fabriquer. Bricoler de façon ingénieuse. Imaginer, inventer, construire quelque chose de particulier, mais aussi tramer. Tramer : Disposer, entrelacer les fils de la trame avec ceux de la chaîne tendus sur le métier à tisser.


Rudy : son trésor forestier

Usines textiles et tourneries de bois, le Royans se caractérise par son passé ouvrier. Et dans le secret des usines, ça engivanait joyeusement. Avec les outils du patron, les plus ingénieux se créaient des pièces uniques, répondant à une nécessité nouvelle. A l’ère du plastique et de la mondialisation, les usines ont fermé. Mais à notre époque où les enjeux climatico-socio-économiques nous invitent à redoubler de créativité, les engivaneurs se réveillent.
Il y a Rudy et sa Litière Forestière Fermentée, Patrice et ses lettres sonores à abolir les frontières, Dalila et son jardin plein de tout ce qui fait grossir, Patricia et son sourire qui accueille, les bibliothécaires et leur goût des mots, Olga et ses mémoires d’usine, les planteurs d’arbres et leurs pelles, Irène et sa fenêtre ouverte sur le Portugal, Marie France et son âme de chercheuse, Jean Loup et sa parole silencieuse puisée au gré des aventures aériennes, Charlotte et sa philosophie du Temps.
Sur les chemins du Vercors, nous jouons les engivaneuses, tramant avec nos pas arpentant les chemins, entrelaçant les rencontres, tissant des images à dire nos rencontres, façonnant le tapis volant qui saura relier les territoires du Vercors. Chaque jour, créer de nouveaux outils pour s’adapter à l’instant qui s’offre, ajuster les mots et les regards qui nous permettent de cueillir les trésors insoupçonnés, révéler les ressources précieuses, et repartir la hotte pleine du petit bois récolté pour se faire un bon feu, de quoi réchauffer nos coeurs en hiver.
Et toi, qu’est-ce que t’engivane pour le Vercors demain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *