HISTOIRE (S)

Musée de la préhistoire

3-4-5 Décembre 2019

SILEX : LE SEL DE LA TERRE

Ici la terre s’ouvre sur des trésors enfouis.
Des silex intacts grâce aux pierriers que les agriculteurs créaient pour libérer leurs champs pour les labours. Ces tas de pierres ont protégé sans le savoir l’atelier de taille de silex et a permis d’en retrouver la trace des millénaires plus tard, car contrairement aux champs labourés, tout était resté sous les couches supérieures.


Vassieux était une des deux fabriques de silex les plus réputées, pour la finesse de la taille, aux formes et couleurs caractéristiques. On a retrouvé dans une sépulture en Bretagne, un poignard dont le silex avait été taillé dans l’atelier de Vassieux. Il est probable que l’on parcourait les chemins jusqu’à la mer bretonne pour échanger les silex contre le précieux sel et inversement.
Un poignard emporté dans la tombe. On se faisait enterrer avec ses trésors, ceux qui nous représentaient. Aujourd’hui, si ces rites existaient encore, qu’est-ce que tu emmènerais dans l’autre monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *